Skip to navigationSkip to content

01 juin 2022

Programme de bourses de recherche 2022

Cette année, la Réserve naturelle Gault a remis 5 bourses de recherche à des étudiants de la faculté des sciences de l’Université McGill, pour des projets qui se dérouleront à la Réserve en 2022. Nous félicitons les lauréats Savannah Bissegger O’Connor, Emma Derrick, Maxime Guglielmetti, Kari Hollett et Maude Lachapelle.

Les bourses ont été attribuées pour des projets qui cadrent avec la mission de la Réserve. Outre les résultats, qui auront des retombées concrètes pour la Réserve, la recherche offre une expérience précieuse aux étudiants et constitue un tremplin important pour leur carrière. La réalisation de ces projets est rendue possible grâce à la générosité de nombreux donateurs. Un grand merci pour ce précieux soutien!

Rencontrez les boursiers 2022 de la bourse de recherche Gault


Photo : Alex Tran

Savannah Bissegger O’Connor, étudiante de premier cycle en biologie supervisée par Jeffrey Cardille, Ph.D. et Tim Elrick, Ph.D. Dans le cadre de son projet, Savannah utilise une méthode innovatrice, l’utilisation de drone qui capte la température, pour recenser la population de cerfs de Virginie du mont Saint-Hilaire.


Photo : Emma Derrick

Emma Derrick, étudiante à la maîtrise en microbiologie supervisée par Jesse Shapiro, Ph.D. Pour son projet, Emma s’intéresse à l’évolution des bactéries aquatiques en réponse aux herbicides.


Photo : Maxime Guglielmetti

Maxime Guglielmetti, étudiant de premier cycle en biologie supervisé par Rowan Barrett, Ph.D. Maxime étudiera la réponse des bactéries et planctons d’eau douce en réponse au glyphosate, un herbicide commun.


Photo : Kari Hollett

Kari Hollett, étudiante à la maîtrise en biologie supervisée par Virginie Millien, Ph.D. s’intéresse aux effets de la surabondance de cerf de Virginie sur les écosystèmes du mont Saint-Hilaire et le risque de contracter la maladie de Lyme.

Photo : Alex Tran

Maude Lachapelle, étudiante au doctorat en biologie, est co-supervisée par Irene Gregory-Eaves, Ph.D., de McGill et Zofia Taranu, Ph.D., d’Environnement et Changement Climatique Canada. Le projet de Maude porte sur l’accumulation de contaminants dans le plancton d’eau douce. Pour en savoir plus sur sa recherche, lisez cet article publié l’automne dernier.

En-tête : Des étudiants en biologie récoltent des données sur le lac Hertel (photo : Alex Tran)

En savoir plus sur leurs projets

Étude de cas sur les tiques et la maladie de Lyme : Explorer les impacts des humains sur la faune, la santé des écosystèmes et le risque.

Kari Hollett, M.Sc.

Superviseur : Virginie Millien (Ph.D.)
Affiliation : Université McGill
Date début : 2021
Aire de recherche : Réserve naturelle Gault

Projets financés par la bourse de recherche Gault (2022)

loading...

Infolettre

Abonnez-vous à l'infolettre

Suivez-nous au gré du vent sur...
loading...