Skip to navigationSkip to content

15 juillet 2021

Côtoyer la faune

Avec l’arrivée des beaux jours, la nature s’active en offrant un spectacle souvent inusité aux visiteurs sur les sentiers. Les plus chanceux pourraient observer des scènes magiques tel qu’un jeune faon venant tout juste de naitre ou une scène de chasse d’un pékan.

D’un point de vue humain, certaines situations de la vie animale peuvent nous troubler. Notre instinct nous pousse parfois à vouloir aider un animal en danger ou ayant l’air en détresse. Quelle attitude devrais-je adopter si je suis témoin d’une scène de prédation ou d’un animal en difficulté ?

La meilleure option est de laisser la nature suivre son cours. Les comportements prédateurs et la mort d’animaux sauvages font partie de l’équilibre d’un écosystème. De plus, le contact avec les animaux sauvages n’est pas sans danger pour les visiteurs.

Voici donc quelques règles pour faire bon ménage avec la faune :

  • Évitez de demeurer près d’un animal malade ou blessé, car votre présence pourrait le stresser davantage ;

  • Ne tentez jamais d’intervenir auprès d’un animal. Celui-ci pourrait vous mordre ou vous blesser.

Ne touchez pas un animal sauvage, cela pourrait mettre sa vie en danger. Par exemple, le faon n’a aucune odeur à la naissance. Si vous le touchez, vous risquez de lui donner une odeur qui pourrait le rendre plus facilement repérable par les prédateurs.

Si vous constatez un comportement animal étrange pouvant menacer la sécurité des visiteurs, n’intervenez pas directement. Il est préférable de prévenir les patrouilleurs ou l’accueil. L’équipe de la Réserve pourra alors contacter les autorités adéquates selon les situations.

Après tout, nous ne sommes que des visiteurs dans ce milieu naturel ! Tentons de ne pas déranger les hôtes qui nous y accueillent.


Pékan avec une proie

loading...

Infolettre

Abonnez-vous à l'infolettre

Suivez-nous au gré du vent sur...
loading...